Ma philosophie 

 

Etre guidé par la vie, à l'écoute du vivant, à contre courant du systématique. 

Après m'être posé pendant de nombreuses années la question, je sais aujourd'hui ce que je cherche, et ce que je ne cherche pas à transmettre dans mes vins.

 

Je cherche à laisser s'exprimer la plante, pour faire des vins qui soient totalement différents d'un terroir, et d'un millésime à l’autre. 

Je cherche à ce que mes vins soient l'expression de ce qu'ils sont vraiment, et non de ce que l'on veut qu'ils soient

C’est à la vigne, que le vin se fait 

Qu’est-ce qu'un grand vin ? Un grand vin c'est l'œuvre de la terre, qui ne peut être révélé seulement par le travail humain, et qui fait face à l'épreuve du temps.

Cette terre, nous nous devons de la respecter, c'est pourquoi chaque jour je m'engage à ;

Valoriser les démarches associées à une utilisation rationnelle des intrants :

modélisation, alternatives à la lutte chimique, optimisation de la pulvérisation, augmentation des pratiques prophylactiques; ébourgeonnages, effeuillages, vendanges en vert, afin de diminuer l'entassement et défavoriser des conditions favorables aux maladies cryptogamiques.

Améliorer la structure, aération, et la perméabilité de mes sols :

Minimiser les risques d'érosion, favoriser l'assimilation des nutriments par la vigne afin de limiter les intrants agro-chimique et ainsi diminuer la contamination des sols.

Augmenter la présence d'une couverture végétale (sol nu sensible, présence d'une couverture végétale ou de résidus de cultures qui protège le sol)

Augmenter la teneur en matière organique pour  favoriser l'activité microbiologique (plantes, vers de terre, carabes …)

Prévenir le tassement du sol (passage répétés d'engins, surtout dans de mauvaises conditions

 

Préserver  et aménager des zones de valorisation écologique pour favoriser  la biodiversité ;

  • supprimer les insecticides

  • enherbement 

  • Aménagement de l'entrée des parcelles (plantation de rosier, bande enherbé)

  • Installation de nichoirs à oiseau 

  • Aménagement de zones de valorisation écologique (haies, arbres isolés, mares)

Préserver et modeler le paysage

valorisation des supports historiques : cabanes de vignes et terrasses, sont d’autant d'éléments de nature à conforter une communication patrimoniale, support d'une perception d'authenticité 

En cave ce n'est que suivi

Des gestes précis pendant les phases de vinifications et d'élevage, afin de se limiter au stricte nécessaire. Des gestes qui ne doivent en aucun cas gommer ses origines et la typicité d'un millésime.

 

Je reste de ceux qui pensent que la qualité d'un vin s'obtient à la parcelle, et entretenu par la suite de son lieu-dit à la mise en bouteille. 

Mes objectifs sont ;

Limiter toutes les pratiques qui peuvent gommer les origines et la typicité d'un millésime ; supprimer le levurage, l'ensemencement en bactérie lactique, les enzymes...

Chercher a diminuer au maximum les quantités de SO2 ;

Optimiser la date des vendanges et préserver la qualité de la vendange. Limiter le brassage et le contact avec l'oxygène, en utilisant au maximum les échanges par gravité et en les protégeant avec des gaz neutre.

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon

Adresse : 8, rue de derrière les fosses 89700 Viviers, France

Heures d'ouvertures : lundi au vendredi  (8h - 19h) /  Samedi : (9h- 18h) 

Fermé le dimanche

Les heures d'ouvertures se font sous contact